Leading #8 | đŸ€ La confiance, une affaire d'intuition ou d'algorithme ?

"Quand vous jouez une note, seule la suivante permettra de dire si elle Ă©tait juste ou fausse". Miles Davis

Dans ce mensuel, on parle de confiance. De celle qui nous permet de crĂ©er, de prendre des risques, de faire face Ă  l'inconnu, d'entretenir des relations, de nous dĂ©velopper.

Sur quoi repose-t-elle, comment est-elle impactĂ©e par les changements technologiques ? Il ne faut pas confondre confiance et sĂ©curitĂ©. Tant que l'on garde notre libre arbitre, je crois que la confiance est fondamentalement humaine. C'est ce qui nous permet de mettre un pied devant l'autre, et finalement d'apprendre Ă  danser.

Soyez Ă©nergiques et heureux. Bonne lecture !

ThérÚse

Le grand entretien

La belle rencontre du mois dans une interview à 360°

 "Il faut avoir confiance dans un monde un peu plus large que son propre pĂ©rimĂštre. "

 

Paul Meyer est un clarinettiste et chef d'orchestre français. Depuis ses dĂ©buts fulgurants, en remportant les prestigieux concours de l’Eurovision et Young Concert Artist Ă  New-York en 1982 Ă  l’ñge de 17 ans, Paul Meyer n’a cessĂ© de surprendre.

ConsidĂ©rĂ© dĂšs son plus jeune Ăąge comme un instrumentiste exceptionnel, son parcours est jalonnĂ© des plus belles rencontres musicales. Toujours Ă  la recherche de sensations musicales extrĂȘmes, il s’oriente trĂšs vite vers la direction d’orchestre, tout en dĂ©veloppant son jeu qui lui confĂšre une place unique comme clarinettiste reconnu dans le monde entier.

Dans cette interview, Paul nous explique son parcours : la place de l'intuition ses prises de dĂ©cisions musicales et ses choix de carriĂšre, l'impact du dĂ©sir et de l'intention dans sa prĂ©paration, et l'importance du collectif et de la communication dans la direction d'un orchestre.

đŸȘž Comme Paul, inventez-vous votre maniĂšre de travailler en fonction de votre vision, de la reprĂ©sentation de ce que vous projetez ?

Photo : Paul Meyer

De la nourriture pour l'action

Mise en perspective et approfondissements

La confiance, ĂȘtre et avoir

Le rĂ©cent sĂ©isme qui a agitĂ© le monde des cryptomonnaies n’a pour l’instant pas eu d’effet sur le systĂšme financier. MalgrĂ© son succĂšs, le secteur des cryptos est restĂ© assez fermĂ© sur lui-mĂȘme, et on ne trouve aucun banquier traditionnel dans les crĂ©anciers de FTX et des autres plateformes qui ont fait faillite. Le secteur traditionnel n’a pas eu confiance dans ce systĂšme qui s’est dĂ©veloppĂ© en cercle fermĂ© (TTSO, 25/11/2022).
 

La confiance, une Ă©conomie ?


đŸ«° La confiance est Ă  la base des services financiers et juridiques, qui ne peuvent se dĂ©rouler que dans un contexte de sĂ©curitĂ© pour les transactions traitĂ©es. À priori, la valeur d’une banque rĂ©side dans le fait que l’argent dĂ©posĂ© ne va pas ĂȘtre dĂ©tournĂ©, falsifiĂ©, la valeur d’un avocat d’affaires dans le fait qu’il crĂ©e un dispositif qui va sĂ©curiser les interactions des parties prenantes concernĂ©es.
 
⌚ Le secteur de la Tech s’est emparĂ© de ce sujet, en crĂ©ant des instruments qui renforcent la confiance des interactions, ou limitent la source de dĂ©fiance (fraude informatique, hacks, 
) avec des systĂšmes tels que ceux dĂ©veloppĂ©s par l’entreprise Shift Technology pour le monde de l’assurance.
 
Toute l’économie collaborative (BlaBlaCar, Airbnb, LeBonCoin...) a Ă©manĂ© de cette capacitĂ© Ă  industrialiser la confiance. Elle rĂ©habilite des activitĂ©s anciennes comme le troc, le recyclage d’objets usagĂ©s, et les circuits courts de vente de produits agricoles, en industrialisant les indices de rĂ©putation d’un individu qui autrefois ne pouvaient s’évaluer que dans une proximitĂ© familiĂšre. Rachel Bostman, Ă©gĂ©rie de l’économie collaborative, affirme Ă  son propos : « La confiance sera la nouvelle monnaie de XXIe siĂšcle Â».
 

La confiance pour gĂ©rer l’incertitude

 

đŸ‘ïž D'un point de vue individuel, la confiance est la capacitĂ© Ă  avoir les compĂ©tences qui nous permettent de gĂ©rer l'incertitude. C’est une mĂ©ta-compĂ©tence (Jacques Fradin), c’est-Ă -dire une compĂ©tence acquise qui permet d’acquĂ©rir d’autres compĂ©tences plus axĂ©es sur la performance. Les mĂ©ta-compĂ©tences, comme peuvent l’ĂȘtre aussi la conscience de soi, l’intuition crĂ©ative, l’adaptabilitĂ©, la gestion du temps,
 sont des passerelles infiniment utiles vers Ă  peu prĂšs tout ce qui mĂ©rite d’ĂȘtre appris.
 
La vie nous amĂšne Ă  ĂȘtre confrontĂ© Ă  un nombre croissant d’expĂ©riences que l’on n’a pas vĂ©cues, Ă  une frĂ©quence qui s’accĂ©lĂšre. L’autre est par nature la zone de non-contrĂŽle, susceptible de nous plonger dans l’imprĂ©vu. L’absence d’expĂ©rience fait peur, et la personne sans confiance ne se sent pas lĂ©gitime Ă  affronter la situation Ă  laquelle elle se retrouve confrontĂ©e. La confiance va naĂźtre de la façon dont on va rĂ©ussir Ă  mobiliser ses ressources propres pour s’apprĂ©hender soi (Ă©viter le stress et des comportements inadaptĂ©s), l’autre (avec la vulnĂ©rabilitĂ© que la confiance en l’autre implique), et ce que la vie propose (qui relĂšve d’une forme de foi). La confiance s’incarnera dans une maniĂšre de se sentir capable Ă  faire face Ă  l’inconnu, Ă  « ne s’attendre Ă  rien et ĂȘtre prĂȘt Ă  tout Â».
 

La confiance se nourrit d'expĂ©riences vĂ©cues 


 La confiance protĂšge de la peur, et atteindre un bon niveau de confiance ou comprendre cette capacitĂ© rĂ©side d’un apprentissage, d’un dĂ©veloppement personnel dont le coaching fait partie. L’absence de confiance se nourrit de croyances, et de tout ce que l’on a pu fait croire Ă  l’individu depuis sa naissance. La personne laisse dans l’oubli toutes les petites expĂ©riences utiles, mais qui ne rentraient pas dans l’histoire principale dans laquelle elle Ă©tait plongĂ©e, et la place qui lui a Ă©tĂ© assignĂ©e.

Quand on rappelle et reconnecte ces expĂ©riences, la personne est capable de se raconter une autre histoire, dans lesquelles la somme de ces expĂ©riences retrouvĂ©es seront autant d’apprentissages constituant un socle de confiance.

 Avoir des buts au travers desquels nous apprenons à nous affirmer de mieux en mieux et de plus en plus, et se sentir acteur sont des Ă©lĂ©ments clĂ©s d’une solide confiance en soi. La confiance en soi est le carburant qui va nous permettre d’agir, de prendre des dĂ©cisions, de faire valoir nos droits et nos envies (intĂ©gritĂ© et responsabilitĂ© de soi), d’oser, de croire en nos capacitĂ©s afin de faire face, mĂȘme aux situations les plus complexes.

Face Ă  un stimuli, Ă  une interaction, dans l’action, la confiance est un Ă©tat d’Être.

L'air du temps

PlongĂ©e dans un "What If ?" prospectif, pour une attention portĂ©e au futur

 Open source


Pouvons-nous faire confiance dans la direction prise par le Twitter d’Elon Musk ? Des utilisateurs dĂ©sertent la plateforme par centaines de milliers pour rejoindre Mastodon, la version open source et dĂ©centralisĂ©e de Twitter
 

Un peu d'histoire

 

🧬 Le mouvement du logiciel libre est apparu dans les annĂ©es 80, avec pour objectif de donner plus de libertĂ© aux utilisateurs, notamment les libertĂ©s de copier, Ă©tudier, modifier et distribuer des logiciels, en opposition aux logiciels propriĂ©taires qui imposent des limitations de licences aux utilisateurs. De ce mouvement est nĂ© l’Open Source, mettant en avant les avantages du partage du code et la collaboration pour les entreprises. L’Open Source a aujourd’hui atteint sa maturitĂ© : en 2020, le code est constituĂ© Ă  70 % d’Open Source contre 36% en 2015. Il est profondĂ©ment ancrĂ© dans les systĂšmes d’information modernes, il constitue une puissante source d’innovation technologique, et un standard pour bĂątir les organisations du futur
 

Transformation numérique et innovation

 

Transparence et sécurité

  • ⚖ Et si l’Open Source garantissait l’éthique des algorithmes ? Avec plus de 40% des dĂ©penses liĂ©es Ă  l’Open Source, pour un montant total qui va plus de doubler d’ici 2027, l’IA et le Big Data reposent en trĂšs grande partie sur des technologies libres. Avec des technologies de plus en plus personnalisĂ©es, qui passent de la rĂ©action Ă  la prĂ©diction, l’Open source permettra-t-il d’apporter la confiance nĂ©cessaire ? Comment garantir la sĂ©curitĂ© des systĂšmes et des donnĂ©es ? Et si l’Open Source contribuait Ă  prĂ©server la souverainetĂ© numĂ©rique en France et en Europe ?


Et développements en tous genres

  • đŸ„€ Et si l’esprit de l’Open Source, rĂ©solument dans l’air du temps, se diffusait bien au-delĂ  du logiciel ? Voitures Ă  conduite autonome, satellites, panneaux solaires, matĂ©riel mĂ©dical, mĂ©dicaments, etc. L’Open Source et les licences Creative Commons permettent une diffusion libre de matĂ©riel, d'Ɠuvres, de procĂ©dĂ©s en tous genres. Et si vous prĂ©pariez votre cola maison, Ă  partir de la recette libre d’OpenCola ? Et si vous imprimiez en 3D votre maison en 24h Ă  partir de modĂšles open source ? 

  • Et si l’Open Design changeait notre maniĂšre de concevoir ? Comme Wikipedia a dĂ©mocratisĂ© l’accĂšs Ă  la connaissance, l’Open Science permettra-t-elle de faire de la science un vrai bien commun ? Et si les lois Ă©taient rĂ©digĂ©es en open legislation, par le public, de maniĂšre collaborative ? Comment les gouvernements pourront-ils s’ouvrir, et rĂ©pondre aux attentes de transparence, d’inclusivitĂ©, de participation et de redevabilitĂ© ?

 

L’Open Source fait vivre l’esprit du web. Par la transparence qu’il induit et les communautĂ©s qu’il engage, il favorise la confiance des utilisateurs, augmente l’accĂšs Ă  la connaissance et Ă  des systĂšmes performants, et permet une innovation plus rapide dans tous les secteurs. Il offre des moyens concrets d’agir collectivement pour le bien commun. Saura-t-il  surmonter les obstacles en termes de sĂ©curitĂ© et de financement ?

Lu et vu pour vous

Passionnantes, inspirantes, ou pratiques, des oeuvres sélectionnées pour un bon moment de récupération active

Le chevalier à l'armure rouillée.
Il y a fort longtemps, un vaillant chevalier combattait les mĂ©chants, tuait des dragons et sauvait les demoiselles en dĂ©tresse. Il se croyait bon, gentil et plein d'amour. Il Ă©tait trĂšs fier de sa magnifique armure qui brillait de mille feux, et ne la quittait jamais, mĂȘme pour dormir. Seulement, un beau jour, en voulant l'enlever, il se retrouva coincĂ©... Ainsi commença pour lui une quĂȘte initiatique, Ă  la recherche de sa vĂ©ritable identitĂ©, au grĂ© de rencontres insolites et d'Ă©preuves riches d'enseignement. 

Une quĂȘte du Graal Ă  portĂ©e universelle, qui fait partie de ces grands petits livres comme Le Petit Prince et Jonathan Livingston le goĂ©land. 

En savoir plus

 

Reinventing Mirazur.
Mauro Collagreco est le chef du restaurant Mirazur situĂ© Ă  Menton, 3 Ă©toiles Michelin en 2019 et Ă©lu « meilleur restaurant au monde » par le classement The World's 50 Best Restaurants en 2019. En 2020, la crise du Covid touche tous les restaurateurs et n'Ă©pargne pas les Ă©toilĂ©s. Mauro Colagreco dĂ©cide alors de se rĂ©inventer et change sa carte pour se reconnecter Ă  la nature, avec une cuisine influencĂ©e par le rythme de la lune.

Comment se rĂ©inventer quand on est dĂ©jĂ  le meilleur ? Ce documentaire magnifique et passionnant nous plonge Ă  la fois dans les doutes, les Ă©motions et les motivations de Mauro Colagreco, et dans les coulisses de la grande cuisine Ă©toilĂ©e.

Bande annonce - Canal +

Mainpaces est un nouvel executive coaching, qui accompagne les dirigeants dans une performance globale. 

Le coaching Mainpaces favorise l'alignement et la conscience comme vecteurs de performance, avec une mĂ©thode inspirĂ©e de l’accompagnement des sportifs de haut niveau, et qui s’appuie sur les neurosciences.

Pour cela, nous rassemblons les meilleurs experts, et formons pour vous une Ă©quipe physique-mental-Ă©nergĂ©tique coordonnĂ©e par votre coach exĂ©cutif.

Vous avez toutes les ressources nécessaires pour accomplir !

Vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous

Copyright © 2022 Mainpaces, All rights reserved.
Sentez-vous libre de nous envoyer votre feedback.
Suivez-nous sur LinkedIn
Plus d'informations sur mainpaces.com

Restons en contact

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter Leading pour recevoir mensuellement de l'Ă©nergie pour le corps et l’esprit, et un voyage prospectif, Ă  consommer Ă  votre rythme.
crosspointer-right