Un temps pour soi

Les séances “Un temps pour Soi” visent à expérimenter un temps où l’on fonctionne autrement, où l’on se pose, dans une pleine présence à soi, facilitant à la fois la capacité à se soulager, et à se transformer. 

Conçues et déployées par un Expert Mainpaces, cette pratique sur mesure s’appuie sur l’articulation :

-  de traditions orientales, dont le yoga

-  d’un certain rapport à la philosophie

-  d’un re-questionnement d’exercices spirituels

-  d’un rapport scientifique au monde que l’occident a développé avec les neurosciences.

Un peu d’histoire

Le yoga est une discipline ancestrale, née de la philosophie indienne, visant, par la méditation, la respiration et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses dimensions physique, mentale et spirituelle. En Occident, le yoga s’est récemment développé en tant que pratique sportive, de bien-être et de détente. Il a été adapté pour répondre aux besoins et fonctionnements de notre société, et a su attirer de nombreux pratiquants du fait de son efficacité et ses bienfaits. 

Parmi les adaptations remarquables se trouvent celles qui ont su associer avec fertilité le yoga à l'anatomie. L’étude neuroscientifique de l’influence de la respiration, de la méditation, des postures et des mouvements du yoga sur les différentes parties du corps et les états du cerveau, a donné lieu à de nouvelles pratiques efficaces pour accepter ses tensions internes et laisser émerger sa vitalité. Elles mettent en évidence l’importance d’ancrer des seuils pour pouvoir y revenir, et changer de mode de fonctionnement.

En quoi consiste l’expérience ?

C’est une expérience relationnelle, dans laquelle nous allons créer une disposition pour ne plus être en réaction, et laisser la possibilité à des choses essentielles d’émerger.

La pratique de cette expérience relationnelle est sensible, corporelle, et émotionnelle. Le cœur de l’expérience est d’apprendre à nous rencontrer dans un double mouvement, de relation à soi, et de relation au monde.

On se rencontre, on touche avec sincérité ce qui est (temps / espace / humeur), et on le laisse être en lui donnant de la place. Paradoxalement quelque chose se détend, se transforme, et nous soulage. 

A partir de ce moment, on apprend à faire une pause, à fonctionner en changeant radicalement de régime : il n’y a pas l’obsession du but. On lâche quelque chose qui nous étreint, pour retrouver du souffle. Cette vitalité nous rend plus disponible au monde.

Comment ?

Le cadre de l’expérience est le temps donné pour la pratique

La pratique débute par un temps d’ouverture à notre présence corporelle et sensorielle (ambiance interne, ambiance externe), en s’étirant avec le corps, tout en articulant un rapport à notre respiration. Il se déroule au sol, sur un plan horizontal, pour assouplir les muscles et délier les articulations.

Ce temps nous repositionne en créant un lien entre le corps que l’on a, et le corps que l’on est. Il permet de s’ancrer pour se mettre en mouvement.

Puis on se redresse, et on se pose dans l’immobilité. La respiration porte la verticalité. Un rythme se crée et un alignement s’accorde. On prend le temps simplement de ressentir, et d'être.

La séance dure 1 heure 15 en présentiel, et se déroule sur un tapis de yoga. La pratique est guidée, factuelle, peu cognitive. Un cycle de 4 séances de 30 mn en distanciel est également disponible. Il vise à s'emparer progressivement de ces états de pleine présence, d'écoute et de compréhension des signaux que nous envoie le corps.

Quelles sont les caractéristiques de l’expérience ?

1 Le temps des horloges change

On prend le temps d'être exactement comme on est. On sort d’une course à l’objectif. C’est s’ouvrir à soi, simplement ressentir tout ce qui constitue le moment présent et son désir propre à un instant t.

2 La différence entre le pouvoir d’être attentif, et la puissance d’être présent

On apprend à être en congruence avec soi. Les difficultés sont toujours là, mais nous atteignent moins. On lâche la pression, on a moins peur, et on est moins fasciné par la manifestation de ses émotions. 

3 Poétiquement, c’est "fleur soudaine"

Notre lien avec le monde est restauré, tout est vivant. Cela peut être très furtif ou très intense.

L’intention de l’expert, Nathalie Cezilly

Montrer que l’obsession d’un projet que l’on a, peut nous empêcher d’entrer dans l’expérience de notre vie. Des alternances sont nécessaires.

Découvrir que se rencontrer dans l’attitude d’être ami avec soi, n’est pas égoïste, mais dans son harmonie est une source de vitalité majeure, utile au monde.

Sortir de l’idée que nos émotions sont nos ennemies, et qu’il faudrait être dans un contrôle permanent. Ouvrir une relation plus saine avec elles, dans l’observation de ce dont elles nous informent.

Laisser émerger notre intériorité, notre personnalité inconsciente, et nourrir notre dimension spirituelle.

Transmettre des méthodes qui pourront être utilisées en autonomie.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter Leading pour recevoir mensuellement de l'énergie pour le corps et l’esprit, et un voyage prospectif, à consommer à votre rythme.
crosspointer-right