Grande démission : pourquoi incarner et crédibiliser votre identité employeur ?

Depuis 2021 aux Etats-Unis, plus de 4 millions de travailleurs en moyenne quittent volontairement leur emploi chaque mois. Ce qui, en cumulé sur un an, correspondrait à un salarié sur trois. Même si on n’observe pas la même explosion en Europe, l’accélération des démissions commence à se faire sentir, et un nombre croissant d’entreprises font part de difficultés de recrutement. Médiocrité des conditions de travail renégociées, perte de sens, ou crise du consentement ?  L’identité employeur, si elle est crédible et incarnée est un levier pour fédérer les salariés et mieux recruter. 

.......

La crédibilité de votre identité employeur repose sur 3 fondamentaux

Dans l’ensemble des enjeux et des solutions qui foisonnent aujourd’hui dans les médias, nous avons souhaité poser 3 fondamentaux : Clarté, Cohérence, et Motivation.

Clarté d’abord, car pour fédérer une équipe, encore faut-il en avoir une, et à l'heure de la guerre des talents la partie est loin d'être jouée. Pour cela la marque employeur a un rôle majeur à jouer, elle doit être visible sur les réseaux et dans les groupes d'influence où communiquent ses viviers, avoir une identité de marque lisible quel qu’en soit le support et l’entité qui la porte au sein de son Groupe, être porteuse de sens et d’engagements sociétaux

Cohérence, car au-delà du message, cette identité et ces valeurs doivent être incarnées dans les personnes et les actes. Toute la chaîne hiérarchique est ici concernée. Une entreprise est à l’image de ses dirigeants, et les collaborateurs ne quittent pas l’entreprise, ils quittent leurs managers. Ces derniers ont beaucoup à apprendre pour développer les compétences relationnelles, d’organisation, et de communication nécessaires, resserrer le lien avec chacun des membres de leurs équipes, et renforcer une culture maison. 

La motivation est un sujet éminemment complexe, car elle touche à la fois à l’intime, aux éléments d’interaction entre l’individu et sa contribution, et ce que lui en renvoie l'organisation - les règles du jeu auxquelles je choisis ou non de consentir. Du plus profond au plus extérieur, nous pourrions citer : 

  • l'intérêt du job, dans ce qu’il me permet de réaliser aujourd’hui et demain
  • la contribution au projet commun : mon rôle dans l'équipe - est-ce encore un collectif lieu d’entraide et de soutien ?, la contribution de l'équipe à la vision, la participation à la gouvernance de l'entreprise
  • les éléments de reconnaissance : mon package matériel, mes conditions de travail, le développement de mon potentiel - coaching, formations, parcours talents, plans de carrière,.... 

Réenchanter le monde de l’entreprise pour fédérer et motiver les talents

Dans son livre Jung, Frédéric Lenoir souligne à quel point cet équilibre indispensable entre intériorité et extériorité a été fondamentalement détruit, et comment le cœur et l'imaginaire, sans lesquels l’individu dépérit, ont été sacrifiés sur l’autel de la raison. Citant Jean-Jacques Wunenburger, il indique que le réenchantement du monde de l'entreprise, comme celui du monde au sens large, passe par l'imagination et se nourrit de récits, d'archétypes et de symboles “qui traversent nos perceptions, notre mémoire, notre besoin d'anticipation, nos relations aux autres, notre rapport aux institutions, mais aussi servent à créer des oeuvres d'art, à aménager nos espaces, à structurer nos calendriers, à diriger des hommes ou à instituer des rites."

Inspirer, c’est intéresser et donner l'occasion à quelqu'un, à son imagination, à ses capacités intellectuelles de s'exercer facilement. C’est plus que jamais un rôle dont les leaders doivent s’emparer pour fédérer et motiver les talents

Le coaching comme vecteur de mobilisation

Le cœur de la démarche de coaching repose sur les fondamentaux “clarté et cohérence”, fondamentaux qui sont les préoccupations centrales des “démissionnaires”. Dans sa dimension existentielle, le coaching aborde également la motivation. La motivation touche à l’intime et est un véritable tremplin vers la connaissance et la conscience de soi. Qu'est ce qui fait que je m'engage pleinement aujourd'hui dans mon action, que je prends des risques sans me mettre en danger, ou que je procrastine ?

En ce sens, le coaching représente un espace où se réconcilient l’intime et l'extérieur, l'environnement personnel et organisationnel. Il prépare une meilleure insertion dans le collectif. A titre d'exemple, les constellations d’organisation font particulièrement le lien sur ces enjeux en favorisant la prise de conscience . Métaphore de la complexité d’une entreprise, la constellation est aussi le révélateur de sa logique profonde. Elle permet de travailler sur les représentations individuelles, sur leur évolution et sur l’émergence d’une vision commune à partir de ces représentations.

Différentes portes d'entrée et outils de coaching existent, choisir les bons fait la différence, et les coordonner pour créer du levier est au coeur de la démarche de coaching global proposée par Mainpaces. Travailler ses représentations, développer ses sens et ses capacités de perception, s'engager corporellement à travers des pratiques de visualisation, de gestion du stress, d'incarnation de personnages inspirants, sont autant de moyens efficace pour initier un processus de changement durable.

Le coaching est un espace d’engagement en soi, d’évolution et de recherche dans lequel sont activement en jeu les capacités d’imagination et de recul qui propulsent la personne vers une approche à la fois plus collaborative et plus distancée. Bonne pour vous, bonne pour votre entreprise.

Thérèse Lemarchand, CEO Mainpaces

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter Leading pour recevoir mensuellement de l'énergie pour le corps et l’esprit, et un voyage prospectif, à consommer à votre rythme.
crosspointer-right