Newsletter Leading #7 | đŸŽŸ ExpĂ©rimenter le changement : un univers des possibles ?

27 Octobre 2022
Nous suivre sur LinkedIn

"L'expĂ©rience, ce n'est pas ce qui nous arrive, c'est ce que nous faisons avec ce qui nous arrive". Aldous Huxley

Dans ce mensuel, on parle d'expĂ©rience. D'expĂ©rience de la vie, d'expĂ©riences collectives, d'expĂ©rience du changement linĂ©aire ou exponentiel, et de tout un univers des possibles Ă  explorer. Sommes-nous suffisamment conscients pour percevoir les consĂ©quences des Ă©volutions de notre environnement, et suffisamment dĂ©terminĂ©s pour nous emparer des changements Ă  mener ?

Soyez Ă©nergiques et heureux. Bonne lecture !

Le grand entretien

La belle rencontre du mois dans une interview à 360°

 "Si c’est possible c’est dĂ©jĂ  fait, et si c'est impossible vous le ferez"

Stéphane Houdet est d'une grande modernité.

Depuis 2005 il remporte des tournois internationaux (JO, championnat du monde, Grand Chelem) en tennis fauteuil.
Il dĂ©passe un drame de la vie en accomplissant l'un de ses rĂȘves d'enfant.
Il rassemble physique, mental, sports mĂ©caniques et projets professionnels dans un univers des possibles qui n'a pas de limites.
Il ressent, expérimente, confronte à la science, ajuste.
Il ancre sa philosophie de vie dans le plaisir, l'humour, l'opportunité, et l'ouverture à l'autre.
Il joue l'individuel et le collectif, et quand il s'empare d'un sujet de société, il délivre.

đŸȘž Alors, si vous Ă©tiez un peu endormi ou dans le brouillard, c'est le moment de prendre un coup de boost. Et n'oubliez pas de rĂȘver, vous le ferez !

Photo : Stéphane Houdet - APF

De la nourriture pour l'action

Mise en perspective et approfondissements

 Acteurs du changement

20°C, 30°C, le mois d’octobre 2022 en France s’est montrĂ© plus chaud que jamais. Quand nous commençons Ă  prendre conscience, aprĂšs plus de 30 ans d’alertes du GIEC, que nous sommes concrĂštement touchĂ©s dans notre confort ou dans nos modes de vie, il est en fait dĂ©jĂ  question de survie. De quoi avons-nous besoin pour nous mettre en mouvement ?

 

Quand les comportements sont trĂšs ancrĂ©s, ce n'est pas qu'une question de motivation

 

Les coachs le savent bien, poussĂ© Ă  bouger, l'individu change quand la somme de ses inconforts est supĂ©rieure Ă  la somme de ses conforts. 

 Si l'Ă©volution dans laquelle on est plongĂ© est linĂ©aire, quand on passe la mĂ©diane de 50% de risque, il n'est pas trop tard pour rĂ©agir puisque le jour d'aprĂšs, nous sommes Ă  51%, puis 52%. Mais c’est aussi prendre le risque du syndrome de la grenouille dans une casserole d’eau

 Quand l’évolution est exponentielle, il y a une urgence Ă  l’action. Mais le cerveau humain a du mal Ă  comprendre ces phĂ©nomĂšnes exponentiels, qui guident Ă©galement l’évolution de la tech depuis le loi de Moore en 1965. 

Un choc de conscience peut nous faire changer radicalement de cap. En accompagnement, il est de la responsabilitĂ© du coach d'amener son bĂ©nĂ©ficiaire Ă  prendre conscience de la suite de son Ă©volution, et Ă  anticiper les effets de bord, afin d'Ă©viter de franchir un point de non retour, et de s'approprier une nouvelle voie. 

 

C'est lĂ  oĂč le collectif prend son importance

 

 En top down, l'Etat ou une autoritĂ© supĂ©rieure, dĂ©corrĂ©lĂ©e de la somme des individualitĂ©s, se doit d'intervenir avec le plus d'anticipation possible sur les secteurs subissant des Ă©volutions exponentielles. Climat et biodiversitĂ© font partie de ces secteurs. 

 En bottom up, les mouvements citoyens et associatifs jouent Ă©galement ce rĂŽle de vigie et d’alerte, et peuvent stresser le systĂšme jusqu’à le faire bouger. Est-ce que le choc dĂ©stabilisateur nĂ©cessaire pour faire sortir le business as usual de ses orniĂšres impliquera une aile combative ? L’histoire des luttes passĂ©es Ă©tudiĂ©e par Andreas Malm dans Comment saboter un pipeline met en Ă©vidence l’exception que constitue la non-violence du mouvement pour le climat dans ces types de revendication. 
 

Dans un monde complexe, nous vivons tout cela de façon simultanée.

 

Du linĂ©aire, de l’exponentiel, des changements individuels, des mouvements collectifs, des transformations de sociĂ©tĂ© et d’environnement. La transformation de la personne s’inscrit dans un contexte Ă©volutif. C’est cette dialectique entre la personne et l’environnement (dialogue intĂ©rioritĂ© - extĂ©rioritĂ©), qui lui permet d’ĂȘtre plus agile avec son environnement, et de conduire Ă  un engagement responsable en termes de pensĂ©e, de parole et d’action.

🧠 Mais notre cerveau nous joue des tours ! PressĂ© par le temps et l’efficacitĂ©, il sĂ©lectionne, pondĂšre, interprĂšte, extrapole les informations dont il dispose, en fonction de notre histoire personnelle. 
 

D’oĂč l’importance :

 
  • de se prĂ©server des endroits oĂč lĂącher prise. Ne rien faire. Observer. Plonger en soi comme un observateur curieux, se plonger au milieu de la nature et du vivant comme l’un de ses membres fraternels. Ressentir. RĂ©gĂ©nĂ©rer ;

  • de multiplier les points de vue. Des comportements s’affrontent, pessimistes, optimistes, Ă©co-anxieux, neutres, qui peuvent-ĂȘtre une nature, un Ă©tat d’ĂȘtre, une posture. Leur confrontation est nĂ©cessaire, pour stimuler la vigilance, sortir de nos biais cognitifs, envisager un futur commun, et comprendre ce qui fera la force d’une argumentation dans le monde de l’autre (fondamental en gĂ©opolitique) ;

  • d’identifier ses valeurs profondes, et Ă©nergiser notre transformation et celui de notre entreprise pour nous mettre en mouvement. Choisir d’ĂȘtre un leader authentique, c’est faire correspondre nos ressentis et nos principes, Ă  nos actions, Ă  nos attentes, et aux messages que nous souhaitons faire passer.
     

🧭 On en revient au sens, dans toutes ses dimensions. Le sens est un mot intĂ©ressant, car il inclue la direction (le futur dĂ©sirable), la raison (le pourquoi), et la sensorialitĂ© (ce que l'on ressent). Le sens va justifier les efforts que l'on est prĂȘts Ă  rĂ©aliser. Et comme le rappelle StĂ©phane Houdet "parfois on se rend compte que des gens ont doublĂ©, ont anticipĂ©, ont agit sur nos rĂȘves, et que cela peut se faire Ă  plusieurs et de maniĂšre encore plus grande."

L'air du temps

PlongĂ©e dans un "What If ?" prospectif, pour une attention portĂ©e au futur

Future of Work

La crise sanitaire a accĂ©lĂ©rĂ© une transformation des modes d’organisation du travail. Les individus et les entreprises ont fait preuve d’une grande rĂ©silience et ont dĂ©montrĂ© leur capacitĂ© Ă  s’adapter Ă  de nouvelles formes hybrides. Les entreprises se retrouvent en mĂȘme temps confrontĂ©es Ă  l’arrivĂ©e d’une gĂ©nĂ©ration Z en quĂȘte de sens et Ă  une situation climatique intenable. Notre rapport au travail est remis en question. Comment s’adapter et s’organiser pour rĂ©pondre Ă  tous ces enjeux ? A quoi le futur du travail ressemble-t-il ? 

 
  • đŸŒȘ Et si 85% des mĂ©tiers Ă  horizon 15 ans n’existaient pas aujourd’hui ? Et si les compĂ©tences les plus essentielles, dans ce monde de plus en plus dynamique et imprĂ©visible, Ă©taient autour de la rĂ©solution de problĂšmes, de l’intelligence Ă©motionnelle et de l’intelligence relationnelle ?

  • 🧑‍ Et si le futur du travail Ă©tait collaboratif et dĂ©centralisĂ© ? Les collectifs d’indĂ©pendants sĂ©duisent car ils permettent Ă  des groupes de s’organiser autour de projets, de prĂ©server autonomie et flexibilitĂ©, avec un sentiment d'appartenance et des objectifs communs. Et si la blockchain permettait de s'organiser sous forme de DAO ?  Et si elle permettait aussi d'authentifier les compĂ©tences de chacun, avec des CV sous forme de NFT ? 


👁 Comme l’explique Laetitia Vitaud, spĂ©cialiste du futur du travail, les dirigeants ont aujourd’hui la responsabilitĂ© d’apprendre Ă  mieux regarder le monde, Ă  dĂ©velopper une sensibilitĂ© plus grande aux signaux faibles pour affiner leur vision. DĂ©velopper son discernement, gĂ©rer l’incertitude, apprĂ©hender la complexitĂ©, rĂ©pondre aux enjeux du monde, et conduire proactivement ces transformations reprĂ©sentent un challenge, et une formidable opportunitĂ© d’apprentissage et de progrĂšs durable.

Les Ă©vĂšnements du Club

Passées ou à venir - restez informés, et profitez !

🗓 Mainpaces club

15 septembre 2022 (passé)


Les mécanismes de contrÎle et confiance en entreprise
Mainpaces club

Lorsque l’on a la tĂȘte dans le guidon, avec le souci de garder la trajectoire et d’embarquer tout le peloton sur le bon chemin, on est parfois frustrĂ©s de ne pas prendre le temps de regarder le paysage. 

"Regarder le paysage", faire ce pas de cĂŽtĂ© et prendre de la hauteur pour penser, c’est ce que Mainpaces vous propose dans ses bulles philosophiques. 

Dans cette deuxiĂšme bulle philosophique, nous avons abordĂ© les notions de contrĂŽle et de pouvoir, Ă  travers Michel Foucault, Gilles Deleuze, Alain Damasio,..

Pour comprendre ce qui se joue dans nos bureaux, nos open spaces et nos salles de rĂ©unions, nous avons fait un dĂ©tour par les prisons notamment, vous allez comprendre pourquoi trĂšs vite !  
 

Lire et écouter les extraits de la conférence

24 novembre 2022 (Ă  venir)


Performance, innovation, disruption, un regard dans le sport de haut niveau
Mainpaces club

Dans le monde de la haute performance olympique ou paralympique, oĂč chaque jour tout peut-ĂȘtre remis en questions, les innovations prennent une place critique. Qu’elles soient le produit de recherches internes et issues du monde du sport ou qu’elles viennent percuter celui-ci en provenance d’autres secteurs d’activitĂ©s, elles dĂ©stabilisent toujours les systĂšmes en place.

Comment se prĂ©parer Ă  ces innovations ? Comment ne pas se faire court-circuiter par celles-ci ? Comment en faire des bras de levier pour progresser toujours et encore sans relĂąche ?

Une heure pour comprendre comment font les acteurs de la haute performance sportive, avec Patrick Roult, chef du pĂŽle haut niveau de l'INSEP 

Pré-inscription

Lu pour vous

Passionnantes, inspirantes, ou pratiques, des oeuvres sélectionnées pour un bon moment de récupération active

Raviver les braises du vivant.
On dĂ©fend mal ce qu'on comprend mal. Et si nous nous Ă©tions trompĂ©s sur la nature de la “nature” ? On imagine volontiers le monde vivant aujourd’hui comme une cathĂ©drale en feu. Mais le tissu du vivant, cette aventure de l’évolution qui trame ensemble toutes les espĂšces de la biosphĂšre, n’est pas un patrimoine figĂ© et fragile. Il est une force dynamique de rĂ©gĂ©nĂ©ration et de crĂ©ation continue. 

Baptiste Morizot, 39 ans, est un des penseurs contemporains les plus stimulants sur la crise Ă©cologique. 

En savoir plus

Le déclic créatif.
« La crĂ©ativitĂ© n’est pas rĂ©servĂ©e Ă  quelques Ă©lus. Ce n’est pas non plus un talent, c’est une habitude, une attitude, une façon d’ĂȘtre que l’on peut apprendre et cultiver. La crĂ©ativitĂ© nous rĂ©vĂšle les trĂ©sors qui sommeillent en nous. Les champs de la crĂ©ativitĂ© sont infinis et souvent insoupçonnĂ©s ! »

Dans ce livre, le pianiste de jazz Yaron Herman dĂ©fait un par un les a priori sur la crĂ©ativitĂ© qui nous poussent trop souvent Ă  la nĂ©gliger. S’appuyant sur son expĂ©rience, il transmet la mĂ©thode qu’il a mise au point... Un must have devenu un classique !

En savoir plus

Mainpaces est un coaching exĂ©cutif troisiĂšme gĂ©nĂ©ration, qui rassemble les voies du corps et du mental, pour dĂ©velopper l'accès à ses ressources personnelles et à son plein potentiel.

Nous accompagnons les dirigeants dans une approche globale, qui s’inspire de l’accompagnement des sportifs de haut niveau, et s’appuie sur les neurosciences. 

Pour cela, nous rassemblons les meilleurs experts, et formons une Ă©quipe coordonnĂ©e pour vous, au service de votre plĂ©nitude d'action.

Vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous !

Copyright © 2022 Mainpaces, All rights reserved.
Sentez-vous libre de nous envoyer votre feedback.
Suivez-nous sur LinkedIn
Plus d'informations sur mainpaces.com

Restons en contact

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter Leading pour recevoir mensuellement de l'Ă©nergie pour le corps et l’esprit, et un voyage prospectif, Ă  consommer Ă  votre rythme.
crosspointer-right